Slide background

Un mois de mai littéraire - أيّار، شهرٌ للأدب - May, a literary month

En Savoir Plus >

Kerry Young de l’anglais à l’arabe

La Maison Internationale des Ecrivains a fait traduire en arabe le premier chapitre du dernier roman de Kerry Young ‘Show Me A Mountain‘ publié par Bloomsbury en juin 2016. Traduction de l’anglais (Jamaïque) vers l’arabe par Mohammad Jaljouli.

Young Mountain

Télécharger ici 

“Qarantina” de Pierre Parlant

Le texte de Pierre Parlant ”Qarantina“, produit lors de sa résidence d’écriture à Beyrouth en 2015, a été traduit vers l’arabe et publié en partenariat par Beyt el Kottab et Snoubar Bayrout.

Qarantina - couverture



A quoi peuvent encore servir la littérature et les écrivains aujourd’hui ?

Voici une des questions auxquelles la Maison Internationale des Ecrivains à Beyrouth s’est donné comme défi de répondre. Et d’y répondre au cœur même d’une ville livrée à l’appétit du marché, où la rage de destruction patrimoniale est à son comble, où l’oubli du passé et l’indifférence face à l’avenir sont à chaque instant perceptibles, mais où pourtant ne cessent de résister des îlots de culture, de création et de dynamisme intellectuel. En voulant rappeler que la littérature est un des lieux où le monde se pense librement, où la mémoire se conserve et où l’histoire est interprétée loin des idéologies et des impératifs marchands, la Maison des Ecrivains rappelle les fonctions indispensables de l’écrit et du rôle des écrivains dans une société. De ce fait, elle participe à la résistance culturelle qui continue à faire de Beyrouth l’un des derniers phares intellectuels de la région.